Pourquoi acheter du coton bio et équitable ? Où acheter des vêtements en coton bio ?

Pourquoi acheter du coton bio et équitable ? Où acheter des vêtements en coton bio ?

Le secteur du textile et de l’habillement est l’un des secteurs de travail les plus exploités : les employés inhalent et sont en contact avec ces substances toxiques pendant la majeure partie de la journée, dans les pays les plus pauvres (d’où proviennent la plupart des vêtements) les travailleurs ne sont pas protégés, ils gagnent un mauvais salaire .. Qui ne possède pas dans sa garde-robe un vêtement en coton ? Le coton est en effet la fibre naturelle végétale la plus utilisée dans la fabrication textile. Matière confortable par excellence, facile d’entretien, il laisse la peau respirer. Plébisciter le vêtement en coton c’est, pour beaucoup, porter la tenue idéale. Pourtant tous les cotons ne sont pas issus des mêmes modes de production. Au-delà d’un point de vue ou de choix de vie personnels observons en quelques points, factuels et concrets, les différences notables entre les deux options qui s’offrent à nous.

Vous nous avez écrit à juste titre dans de nombreux cas pour savoir quelle marque privilégier, où aller pour acheter des vêtements éthiques et sains. Dans cet article nous allons faire un focus sur le coton bio et éthique, nous essayerons de faire de même pour d’autres matières dans le futur. Entre les deux ton cœur balance ? Coton bio versus coton conventionnel, voici quelques pistes pour éclairer ta lanterne.

Etat des lieux du marché textile

Le secteur du textile et de l’habillement est un marché en expansion constante et c’est pour cette raison que les entreprises se concentrent de plus en plus sur la baisse des prix afin de produire le moins cher possible. Cela signifie qu’ils se concentrent sur la quantité au détriment de la qualité. En conséquence, des tissus rares mélangés à des produits chimiques toxiques sont utilisés. Et ces produits chimiques entrent en contact avec notre peau.

Nous n’en sommes pas conscients, mais notre peau est un organe sensoriel comme l’œil pour la vision, l’oreille pour l’audition… et en tant que telle, elle doit être protégée des agents nocifs qui peuvent être absorbés, par exemple, par la transpiration.

Malheureusement, les substances chimiques sont également présentes dans des tissus apparemment naturels comme le lin, le coton, la laine, etc. et pas seulement dans les matières synthétiques : tous ces tissus passent en effet par des processus chimiques tels que le blanchiment, l’imprégnation avec des produits pour augmenter la résistance, des processus de protection comme l’anti-moisissure, etc.

Et cette utilisation de substances toxiques n’endommage pas seulement notre peau, mais pollue également l’environnement. Un cercle malsain sans fin !

Les différents types de coton

Le coton conventionnel

Vêtements éthiques, écologiques et sains : voici la liste des entreprises 1Il occupe 3 % des terres cultivées mais utilise 25% des pesticides produits dans le monde. Sa culture nécessite des quantités astronomiques d’eau et en fait le 3ème consommateur mondial d’eau d’irrigation. Son blanchiment au chlore nécessite l’usage de métaux lourds et toxiques.

Le coton bio

Pesticides, engrais chimiques et OGM sont proscrits de la culture du coton bio. En produisant du coton bio le besoin en eau d’irrigation est réduit de moitié. Le blanchiment s’obtient ici avec de l’eau oxygénée et les teintures sont garanties sans métaux lourds et autres éléments toxiques. Il est évident, sans même entrer dans les détails de préparation ou de l’entretien des sols, que de la graine au tissu, le coton bio est, pour le moins, un bienfait pour la préservation de notre environnement.

Coton bio et équitable

Vêtements éthiques, écologiques et sains : voici la liste des entreprises 2Quand on connaît les valeurs prônées par le commerce équitable, circuits courts, respects du droit des travailleurs et des producteurs, encouragement de la biodiversité et de l’agriculture biologique, pouvons-nous douter que coton bio et équitable puissent faire bon ménage ? Sans doute pas, mais pour éviter tout dilemme retraçons donc ensemble l’histoire de ce tee-shirt, en coton bio équitable, que tu convoites ?

Itiniraire d’un tee-shirt en coton bio équitable

Du champ de coton…

Vêtements éthiques, écologiques et sains : voici la liste des entreprises 3Prenons un producteur de coton conventionnel qui décide de passer au bio. Il lui faudra déjà un certain temps pour opérer cette transformation. Passer des produits chimiques au fumier et autres insecticides organiques n’est pas une mince affaire. La première récolte, opérée manuellement, arrive enfin. Une usine d’égrenage s’occupe alors de séparer le coton en deux. D’un côté, les graines, transformées en huile et farine, et de l’autre les fibres, conditionnées en balles et destinées au filage et au tissage. Pour obtenir une certification bio et équitable notre tee-shirt aura à respecter, tout au long de son parcours, de la production du coton jusqu’à sa fabrication, un cahier des charges et des règles très strictes. Pratiques agricoles durables, prix minimum garanti au producteur, respect des droits de l’homme, interdiction de faire travailler des enfants, seront quelques-unes des conditions sine qua non de cette approbation.

… À nos rayons.

Vêtements éthiques, écologiques et sains : voici la liste des entreprises 4Il te tend les bras, mais avant de craquer quelques vérifications s’imposent.

Quels sont les labels pour le coton bio ?

La labellisation Fair Wear Foundation est l’assurance que le tee-shirt que tu vas acquérir est le produit d’un travail réalisé dans des conditions décentes et respectueuses des préceptes de l’Organisation International du Travail (OIT) et de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, ce qui fait, sans conteste, une sacrée différence.

La Global Organic Textil Standard, du groupe Ecocert, spécialiste mondial de la certification des pratiques durables, valide quant à elle l’appellation coton bio. Son logo, un tee-shirt blanc cerclé de vert, garantit l’absence totale de produits toxiques sur toute la chaîne de fabrication et d’impression. À noter cependant qu’il existe deux niveaux de certification (niveau 1 : 95 % et niveau 2 : 70 %, de fibres biologiques certifiées).

Tu trouveras sur le marché bien d’autres labels “verts”. Oeko-Tex, BioRe et Naturtextil font partie des plus fiables et exigeants, quand d’autres ne font que surfer sur la vague du greenwashing. Il est donc préférable de bien te renseigner avant de foncer tête baissée sur le premier tee-shirt venu arborant un logo “tendance”.

Où acheter des vêtements en coton bio ?

Pour être sûr de ne pas te tromper mieux vaut directement te tourner vers les marques dont la déontologie préconise de facto une mode plus responsable, tant sur le plan environnemental que sociétal.

La France n’est pas en reste dans ce combat contre la fast fashion. En effet de nombreuses enseignes se développent, certaines bien ancrées, d’autres plus récentes et en devenir. Tu pourras par exemple retrouver les créations de Ekyog, élégantes et féminines, dans une quarantaine de boutiques et corners à travers l’hexagone.

Leax, la start-up qui monte, propose une ligne de vêtements confortables pour hommes et femmes, dévoilée dans leur show-room basé à Lyon, et disponible sur le e-shop de la marque. La jeune équipe va plus loin en s’engageant, pour chaque produit acheté, à ramasser 500 grammes de déchets dans la nature. Il faut dire que leur “mascotte” et produit phare est un sweat-shirt unisexe bien nommé “La montagne”.

Citons encore : Les sublimes, disponibles en e-shop, des “essentiels” sublimés, comme leur nom l’indique, par un choix de matières offrant un confort absolu et un façonnage simple mais irréprochable. La Gentle Factory habille quant à elle hommes, femmes et enfants dans sa boutique de Lille et dans des points de vente partenaires situés dans quelques grandes villes comme Paris, Bordeaux, Lyon, Montpellier, Nancy ou Mulhouse. Tu pourras aussi, sur le site, donner et revendre les vêtements que tu souhaites recycler.

SKFK (anciennement Skunkfunk) est un autre incontournable. Largement implanté sur la péninsule Ibérique, tu pourras retrouver leur style urbain chic via Internet ou dans leur shop de Marseille et Lyon. Les collections présentent une gamme large et variée où le crédo est l’originalité avec des pièces féminines colorées et confortables.

Si tu ne sais plus où donner de la tête Modetic est fait pour toi. En effet, cette plateforme propose un large éventail de ce qui se fait de mieux. En ligne ou en boutiques (exclusivement pour les Provinciaux, pas de boutique parisienne à ce jour) tu trouveras ici réuni le must des marques bio et équitables.

Et en vrac, Cocorico exclusivement pour les hommes, Brin sauvage pour les enfants, 1083, pour les jeans… la liste n’est pas exhaustive. Tu l’auras bien compris mieux vaut s’adresser à qui de droit et se tourner vers les spécialistes du genre, boutiques bio ou de commerce équitable, plutôt que vers les grandes chaînes de prêt-à-porter où la transparence n’est pas toujours de mise.

Alors comment faire pour acheter un vêtement éthique, sain et écologique ?

Nous avons décidé d’accorder une place aux entreprises certifiées qui produisent des vêtements biologiques de manière éthique et écologique, tant pour ceux qui achètent que pour ceux qui produisent.

Heureusement, beaucoup d’entre eux sont nés en France même s’ils n’ont pas la vie facile étant donné la concurrence impitoyable des produits asiatiques de faible qualité et à bas prix. Cependant, il y a de plus en plus de consommateurs conscients !

Voici la liste des entreprises, nous avons décidé de ne signaler que celles qui ont une boutique en ligne afin de donner à chacun la possibilité de l’utiliser. Certaines entreprises privilégient le made in France, d’autres pas, mais l’important est que toute la chaîne de production soit éthique et respectueuse des travailleurs.

Plus qu’un choix de cœur, un choix de raison

Vêtements éthiques, écologiques et sains : voici la liste des entreprises 5Voilà clarifié qu’il ne faut pas se tromper de coton si tu veux faire un pied de nez aux matières synthétiques et autres polyesters. Le nec plus ultra de la démarche écolo et éthique est sans aucun doute l’usage de coton bio et équitable pour aller vers un mieux vivre au sens large. La préservation de la planète et de ses ressources, l’amélioration des conditions de travail sur le plan sanitaire et économique à travers le monde sont des préoccupations essentielles que nous devons tous avoir à l’esprit. Devenons des consom’acteurs responsables, au fait de ce qui est bon pour nous et pour les autres. Un coton bio et équitable c’est finalement la garantie d’un bien-être certain, du début à la fin d’un processus. Du cotonnier, travaillé dans le respect de l’environnement et des hommes, jusqu’à celui ou celle qui endossera un habit doux et confortable, conscient de sa valeur et du prix à payer pour cette petite pierre à l’édifice. Acheter des vêtements en coton bio et équitable c’est “un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité”.


Julie

Julie, j'ai créé ce blog il y a deux ans. Alban m'a rejoint récemment pour m'aider sur la partie technique mais aussi pour vous faire découvrir des recettes végétariennes. Au programme du blog des astuces pour une vie plus écologique et responsable ainsi qu'une rubrique life style éthique (selon mes critères, hein :D ).

Vous allez bien me laisser un petit mot ?